});

Visite de Macron au Sénégal : « La future digue de Saint-Louis ne protégera pas contre l’érosion côtière »

= 608

En visite le week-end dernier à Saint-Louis, au Sénégal, Emmanuel Macron a annoncé une aide de 15 millions d’euros pour financer la construction d’une digue contre l’érosion côtière.

Un projet aux allures de solution d’urgence, qui révèle le manque de préparation des autorités sénégalaises pour faire face au phénomène, selon Souleymane Niang, géologue local.

Sous les vivats de la foule, le président Emmanuel Macron a promis samedi 3 février l’aide financière de la France dans la lutte contre l’érosion côtière à Saint-Louis.

Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, l’ancienne capitale coloniale vit sous la menace sourde de l’élévation du niveau de la mer.

D’année en année, les vagues grignotent patiemment le littoral, engloutissant sous les flots les villages alentour.

Le péril qui plane sur la « Venise africaine » s’est aggravé ces dernières années avec l’aggravation de la situation dans la langue de Barbarie.

Peuplée de 55 000 habitants, cette mince bande de terre de 20 km de long amortit d’ordinaire la violence de la houle sur le littoral.

Un rôle mis à mal par l’élargissement inexorable de la brèche creusée en 2003 pour soulager la crue du fleuve Sénégal. … suite de l’article sur Jeune Afrique

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :